« Grace l’intrépide », de Karine Miermont (Gallimard).

« Une reine. L’histoire pourrait commencer comme ça. Cette femme longue, déliée, une liane. Grace l’Intrépide. »

Avant toute chose, une petite confession… Il m’est assez compliqué de parler de ce livre car il est très dur (il nous ouvre les yeux sur un monde qu’on préférerait ne pas voir…) mais aussi très doux, lumineux, grâce à Grace, un personnage solaire, source d’inspiration et qui force respect et admiration.

Mais de quoi ça parle en fait..?

Karine Miermont, journaliste, nous livre ici le fruit de cinq années d’enquête auprès des associations, et s’intéresse au destin d’une jeune femme parmi tant d’autres: Grace Amarachi Uzoma, dite Grace l’intrépide.

Grace vient tout droit de Benin City, au Nigéria, où elle est l’ainée d’une famille nombreuse. Choisie par ses proches pour partir en France gagner de l’argent et entretenir sa famille, Grace devient « la propriété » d’un réseau de proxénétisme. On la suit durant son voyage du Nigéria à la France, et pendant ses années de service au bois de Vincennes.

Le livre alterne plusieurs voix et j’ai beaucoup aimé cette construction: cela permet à la fois à la journaliste d’exposer ses recherches, mais aussi de donner la parole aux prostituées et aux associations. Les pages sur lesquelles figurent la retranscription du discours de Grace laissent entrer le soleil, l’énergie et l’espoir dans un sujet qui en semble exempt… Il faut dire que Grace a su compter précisément ses tours de passe et, passé un certain montant, oser dire à ses bourreaux « voilà, j’ai payé ma dette, maintenant je suis libre »!

Le récit est très bien documenté, on en apprend beaucoup sur les conditions de (sur)vie des prostituées et sur les réseaux qui gravitent autour d’elles. Beaucoup de thèmes et de questions ayant attrait aux droits des femmes et de l’humanité sont soulevés (excision, viol, esclavagisme, traite des femmes et des hommes). En ce sens, on peut effectivement dire que le livre est dur car on ouvre les yeux sur des injustices rarement révélées.

Cependant, la force, la luminosité et l’évolution de Grace, le dévouement et la tendresse des personnels associatifs, nous permettent de refermer le livre avec un souffle d’espoir et de vie.
Tout cela en fait également récit très fort sur la résilience…

 

En quelques mots…
Grace l’intrépide est un livre humaniste, féministe, dur mais lumineux… A lire absolument!!

52440845_2292614167674458_7150646838717054976_n
Petite photo prise à 3h du matin… Le destin de Grace était tellement bouleversant et passionnant! Je ne pouvais pas la laisser…

 

Titre: Grace l’Intrépide
Auteur: Karine Miermont
Édition: Gallimard
Date de publication: 10/01/2019
Pages: 160
Prix: 16€

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s